14 juillet 2020 - Message de l’Ambassadeur

Je suis heureux de vous accueillir pour ce 14 juillet qui restera exceptionnel à l’instar de cette année 2020 « hors normes » à tous égards et vous invite à célébrer en ligne avec nous cette journée qui marque le 231ème anniversaire de la Révolution française. Je vous souhaite à tous la bienvenue sur notre site et notre page Facebook qui portent eux aussi le drapeau de la France et regrette, en ces circonstances loin de tout ce que nous pouvions imaginer, de ne pas pouvoir vous offrir l’hospitalité qui chaque année nous permet de nous revoir à la Résidence dans une ambiance à la fois festive et solennelle.

Cette année, le cours des choses en a voulu autrement mais nous n’oublions pas les amis de la France, tout particulièrement à l’heure de la Fête nationale. Nous n’oublions pas nos compatriotes et tous ceux qui, comme vous tous, se joignent à nous par la pensée en cette journée dédiée à la France, au message universel porté par la Révolution française et aux idéaux qu’elle incarne. Plus que jamais, les mots de Liberté, d’Égalité et de Fraternité résonnent dans nos cœurs et nous réunissent aujourd’hui avec force et espoir pour bâtir ensemble le monde de demain.

Pour ce 14 juillet à nul autre pareil, nous vous offrons un itinéraire numérique qui vous conduira virtuellement en France. Vous y trouverez des vidéos qui vous ramèneront à nos grandes traditions du 14 juillet, à notre pays et à notre culture. Je vous y invite chaleureusement et vous recommande tout particulièrement la cérémonie de levée de nos couleurs sur fonds de Marseillaise, notre hymne national cher à vous tous qui me lisez, ainsi qu’un récital de musique française, le 3ème mouvement de la Sonatine de Maurice Ravel.

La crise sanitaire qui a sidéré la planète entière a bouleversé nos modes de vie, bousculé nos certitudes, plongé dans le deuil et la souffrance des millions de personnes dans le monde, et généré une crise économique d’une ampleur sans précédent. Elle marquera un tournant majeur dans l’histoire du monde moderne. Par son effet global, elle nous rappelle que la planète où nous vivons est une et solidaire et que nous sommes tous égaux face aux dangers qui la menacent. La pandémie de COVID-19 est venue cruellement nous le montrer, comme le changement climatique qui, de façon plus subreptice mais tout aussi destructrice, dérègle notre environnement, ronge nos côtes et nos océans et déchaine les éléments de la nature.

Cette expérience terrifiante nous invite donc à tirer des leçons pour l’avenir. Mais avant cela elle nous rappelle à notre devoir de rendre hommage à tous ceux qui dans le monde entier se sont engagés au péril de leur vie dans la lutte contre la propagation du virus, soulagé la souffrance des malades et accompagné la détresse des familles et de leurs proches. Ce 14 juillet nous le dédions au personnel soignant de tous les pays et à tous ceux qui se sont mobilisés pour assurer à chacun d’entre nous, partout où le virus avait paralysé l’activité économique et sociale, la continuité de la vie de tous les jours. La nation française tout entière leur exprime sa profonde reconnaissance.

Nul ne conteste aujourd’hui que ces quelques mois de 2020 que nous avons vécus vont entrer dans l’histoire, et qu’il est de notre responsabilité d’en méditer toute la portée. Si nous ne le faisons pas maintenant, si nous ignorons le message que l’histoire nous adresse, alors nous serons condamnés à la revivre. Car, ce que cette crise a révélé, c’est d’abord une criante nécessité. Celle de mobiliser, plus que jamais, la communauté internationale contre les menaces globales qui pèsent sur notre avenir. Cela signifie renforcer le multilatéralisme et donner aux instances qui l’animent les moyens de remplir leur mission. Le domaine de la santé publique reste à cet égard hautement prioritaire pour lutter contre les pandémies, présente et futures, et nous sommes convaincus que le renforcement de l’Organisation Mondiale de la Santé doit retenir toute notre attention et nos efforts. La diplomatie française s’y engage. Tel sera l’un des grands thèmes de la 3ème édition du Forum de Paris sur la Paix qui se tiendra du 11 au 13 novembre prochains partiellement en visioconférence et, nous l’espérons tous, partiellement en présence physique des nombreux invités que nous attendons à cette occasion. Ce sera le premier grand rendez-vous planétaire de l’après-COVID.

La République de Trinité-et-Tobago, pays ami et partenaire de la France, a bien sûr un rôle important à jouer dans le monde post COVID de demain. Elle s’est distinguée tout le long de cette crise par sa résilience, son engagement et son degré de préparation face à la pandémie qui lui ont permis de protéger sa population en temps et en heure. Au nom de la France, je tiens à lui exprimer nos remerciements, que j’adresse à toutes les institutions qui font la fierté de ce pays, et lui témoigner tout notre soutien et notre volonté de travailler ensemble à la reconstruction économique, écologique et sociale de ce 21ème siècle qui vient de se manifester de façon aussi brutale qu’inattendue.

Je voudrais associer à ces remerciements tous nos partenaires, entreprises et communauté françaises, milieux d’affaires, milieux culturels, associatifs et universitaires de Trinité-et-Tobago, et collègues du Corps diplomatique qui nous ont toujours soutenus et partagé avec nous ces longues semaines de crise. J’adresse à cette occasion une pensée particulière à l’Alliance française de Port d’Espagne ainsi qu’à l’équipe du programme IFLE (Intégrer le Français comme Langue d’Échange) qui ont poursuivi durant toute cette période avec dévouement et courage la promotion de la langue et de la culture française dans cette grande région de la Caraïbe qui nous est chère.

Je voudrais, en ce 14 juillet, vous adresser à tous un message d’espoir. La crise sanitaire a su réveiller nos consciences, resserrer des liens oubliés ou distendus, nous donner le temps de la réflexion durant ces longues semaines de confinement d’une grande partie de l’humanité. Loin de nous isoler, elle va accélérer la mutation de nos sociétés comme nous ne l’avions jamais vu, qu’il s’agisse des technologies numériques mais aussi du lien profond qui nous unit. Il ne tient qu’à nous de faire en sorte que cette crise se transforme en opportunité et ne pas oublier qu’à l’heure du péril que nous avons traversé ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous divise.
A tous je vous donne rendez-vous à la Résidence le 14 juillet 2021 et forme le vœu de vous y retrouver dans un monde meilleur, plus solidaire et tourné vers l’avenir.

Vive la République,
Vive la France,
Vive l’amitié entre la France et Trinité-et-Tobago.

Dernière mise à jour le : 13 juillet 2020